Liens

GETTING THE VOICE OUT

L’accès aux informations concernant les centres fermés est quasiment inexistant. Les seuls points de vue que l’on peut entendre à travers les médias dominants sont ceux des autorités qui enferment et expulsent, jamais les voix de celles et ceux qui subissent ces politiques. L’information reste largement conditionnée par la course à l’audience, le politiquement correct et les intérêts du pouvoir en place.
C’est suite à ces constats qu’a été créé le site internet www.gettingthevoiceout.org. Les objectifs du site sont de permettre de faire sortir la voix des détenu-e-s concernant leurs conditions d’enfermement et d’expulsion, ainsi que de témoigner des résistances qu’ils et elles mènent dans ces prisons. GVO espère également que chacun-e-s puisse se réapproprier ces informations pour agir contre les frontières, l’enfermement et tous les organismes qui collaborent de près ou de loin à la machine à expulser.
GVO invite chacun(e) à utiliser, copier, diffuser librement l’ensemble des contenus disponibles sur le site ainsi qu’à y participer directement (par des textes, commentaires, dons, etc.). Le collectif a besoin de personnes pour transcrire et traduire les témoignages (anglais, français, néerlandais), faire des montages audios, mais également pour s’investir dans le collectif, proposer et mettre en oeuvre d’autres idées.
Comme le CRACPE, GVO envoie des recharges aux personnes détenues (envoi des codes de recharge par sms).

GETTINGTHEVOICEOUT@RISEUP.NET

Le CRER – COLLECTIF CONTRE LES RAFLES, LES EXPULSIONS ET POUR LA RÉGULARISATION

Le CRER, de Bruxelles, mène le même travail de solidarité que le CRACPE, essentiellement autour des centres 127 bis et Caricole à Steenokkerzeel. Il organise aussi un parrainage des personnes détenues et de nombreuses manifestations.
Beaucoup d’actions et de manifestations sont organisées en commun par le CRACPE et le CRER, qui étaient accompagnés dans les années 2000 du Vluchtelingen Aktie Komitee (Comité d’action pour les réfugiés) de Gand souvent présent autour du centre fermé de Bruges. A cette époque les trois collectifs étaient aussi souvent présents à l’aéroport pour tenter d’empêcher des expulsions en sensibilisant les passagers, travail que le CRER poursuit encore aujourd’hui avec Getting the Voice Out.
Le CRER a aussi créé une campagne « Amoureux, vos papiers ! » pour soutenir tous les coupes « mixtes » qui ont des difficultés à se marier ou à cohabiter légalement parce que d’abord suspectés de fraude par l’Office des Etrangers !
Le CRER publie une revue, les Carnets Noirs des centres fermés, accessible sur leur blog.

CRER.INFO@GMAIL.COM